Rhum

La première chose à faire c'est fermenter la mélasse. Pour aider à la fermentation il faut réduire le contenu de sucre des mélasses et ajoutant de l'eau pour rendre le matériau plus facile à gérer pour la levure. L’haut contenu en sucre peut éviter de produire éthanol. La concentration doit être moins de 25% de sucre. Si les mélasses représente 50% du sucre, sera nécessaire ajouter une quantité d'eau pour réduire la concentration pour 25%.

Au moment que la fermentation termine, vous avez créé éthanol. Pour séparer l'éthanol, méthanol et l'eau, vous devrais distiller correctement. Après avoir terminé, vous pouvez ajouter la fermentation à l’alambic. Vous pouvez utiliser quelqu´un de ces modèles pour produire rhum:

L'Alambic à colonne ou notre modèle Spagyria que nous vous recommandons fortement pour ce type de distillation, ce qui permettra un résultat plus raffiné. Le distillat aura un pourcentage plus élevé de l'alcool avec seulement un processus de distillation. Vous pouvez utiliser des autres modèles de alambic, mais vous devrait faire plusieurs distillations pour obtenir le degré d'alcool que vous voulez.

C'est trop important utiliser un thermomètre pour contrôler la température du distillat. Avec une température correcte, vous pouvez extraire exactement ce que vous voulez à partir de la distillation contenant les composants désirés (éthanol et gout). L'important est de ne pas utiliser le méthanol extrait obtenu à des températures entre 64 degrés et 65 degrés.

La partie désirée sera ce que vous obtenez entre les 75º et les 83º pour le rhum clair. L'éthanol furoncle avec 78.4º e vous devrais maintenir cette température pendant un période de temps, mais après que ça commence à augmenter vous devrais faire attention qu´ il ne dépasse pas des 83º. Si vous voulez obtenir un rhum avec plus de gout, rappelez-vous de garder tout qui est distillé sous les 90º mais ne garder pas le distillat qui sorte sous les 75º parce que ce distillat ne serve pas.