Technique Jointures Soudées

Welding belly of alembic copper stillUtilisée pour unir des pièces métalliques, cette technique, est réalisée à travers l'application de la chaleur. Elle a été découverte à travers les efforts entrepris dans la manipulation du fer pour que celui-ci prenne des formes utiles. La technique de soudure, qui implique une liaison métal, a été développée à partir du besoin de l'obtention d'une jointure continue de grandes plaques d'acier.

La soudure au gaz, la soudure en arc et la soudure de résistance ont toutes été développées à la fin du XIXème siècle. La première et la véritable tentative d'adoption des procédés de soudure à une grande échelle a été faite pendant la Première Guerre Mondiale. En 1916, la soudure oxyacétylénique, qui est un mélange d'acétylène (hydrocarbonate gazeux) et d'oxygène et qui produit une flamme très chaude, idéale pour effectuer la soudure, s'est très développée et les techniques de soudure continuent à être utilisées de nos jours.

Les alambics soudés ont besoin d'un cuivre de plus grande épaisseur et contrairement à la construction de jointures rivées, les trois parties qui constituent la chaudière sont soudées en laiton (voir Soudure), ce qui permet d'éviter l'utilisation d'une solution de graines de lin pour les imperméabiliser. Les superficies soudées sont postérieurement martelées afin que le cuivre puisse récupérer sa résistance et sa force.

Avant d'utiliser votre alambic pour la première fois, procédez à une distillation avec de l'eau propre (voir Nettoyage et Entretien).

Une brochure vous sera envoyée après l'achat avec tous les procédés de nettoyage et les instructions basiques détaillées.