Vodka

Les origines de la Vodka proviennent de la région de l'est de l'Europe. Les russes et les polonais réclament son invention mais les faits historiques ne sont pas concluants. Le nom de la boisson est d'origine russe "Voda” (????) qui signifie eau.

Au long des années, la distillation de la Vodka a évolué. Au début, cette boisson était fabriquée à l’aide d’une seule distillation, mais elle a commencé à être redistillée et on lui a ajouté du miel pour améliorer sa saveur. Au XVIIIème siècle, on a commencé à utiliser du charbon pour filtrer le distillat et pour obtenir une boisson plus neutre.

La Vodka peut être fabriquée à partir de céréales (sorgho, maïs, seigle, blé), de tubercules (de pommes de terre et de betterave), de mélasse, de fève de soja, de raisins, de riz et de dérivés du pétrole raffiné et de pâte utilisée pour la fabrication du papier. L’eau est également un ingrédient fondamental de la Vodka car 60% de celle-ci est présente dans la boisson. L’eau cristalline des rivières russes utilisée dans la fabrication de la Vodka a été purifiée afin qu’elle obtienne une pureté similaire à celle de l’eau distillée qui n’est pas utilisée car elle donne une couleur opaque à la boisson.  

La production de cette boisson s’est développée en six phases: fermentation, distillation, rectification, filtration, dilution et embouteillage.

Si vous utilisez des céréales pour produire de la Vodka, vous devez les mettre dans de l’eau et les préchauffer pour permettre la transformation de l’amidon en sucre qui est crucial pour la fermentation. Ensuite, ce mélange est drainé et la partie qui reste est fermentée. Avant d’être préchauffées, les pommes de terre sont écrasées. La levure transforme le sucre du mélange en alcool pendant la fermentation. Le mélange ne dépasse pas les 15% de volume après la fermentation. Ainsi, nous avons recours à la distillation pour augmenter le niveau d’alcool.

Avant l’utilisation de la distillation, l’alcool était séparé de l’eau et des impuretés grâce au froid des mois glacials d’Europe de l’Est car l’eau congèle à des températures plus basses que l’alcool. Il existe une forme traditionnelle pour distiller de la Vodka: on réalise une double distillation d’alcool et on ajoute du lait à la solution qui est de nouveau distillée et à laquelle on ajoute à la fin de l’eau et de l’arôme. Au XXème siècle, l’invention de la distillation continue dans des alambics avec colonne à fractionnement ou à reflux a été un énorme progrès pour les producteurs de Vodka. Ils pouvaient désormais distiller cette boisson de forme continue avec un volume d’alcool et un degré de pureté élevés.

Les composants non désirés comme le méthanol sont retirés du distillat pendant la phase de rectification. À cet effet, vous pouvez utiliser un Alambic Traditionnel (Alambic avec Jointures Soudées ou Alambic avec Jointures Rivetées) qui va vous permettre de retirer toutes les impuretés à travers la séparation des têtes et des queues du distillat final (consultez les Normes basiques de la distillation). Si vous ne voulez pas réaliser deux ou trois distillations, vous pouvez essayez un Alambic avec Colonne à Reflux qui vous permettra d’obtenir un distillat pur avec une concentration d’alcool élevée en une seule distillation. Cependant, si vous désirez utiliser votre Vodka pour élaborer des liqueurs, vous pouvez choisir un Ensemble Complet avec Colonne à Reflux qui comprend un alambic traditionnel et une colonne à reflux. Ainsi, vous pouvez distiller de la vodka en utilisant la colonne à reflux et en lui ajoutant ensuite de l’arôme ou en utilisant l’alambic traditionnel avec le tube en col de cygne et le récipient de condensation.

Après la rectification, la Vodka est filtrée avec du charbon végétal actif pour neutraliser et retirer les impuretés qui sont restées dans cette boisson. Ainsi, on peut obtenir un distillat sans couleur, sans arôme et avec une teneur en alcool supérieure à  95%. Au fond, la Vodka n’est que de l’éthanol pur.

Vous pouvez également ajouter de l’eau avant ou après la filtration afin de diluer la Vodka. Cette action vous permettra d’obtenir un niveau d’alcool plus acceptable, mais cela dépend de la méthode utilisée par le producteur.

On utilise fréquemment dans l’aromatisation de la Vodka les ingrédients suivants: poivre rouge, gingembre, vanille, chocolat, cannelle ainsi que d’autres fruits et épices.

Finalement, à l’exception de quelques Vodkas qui vont vieillir dans des tonneaux en bois, la Vodka est directement embouteillée vu qu’elle n’a pas besoin de vieillir.