L'Expérience Portugaise

Une Tradition Portugaise

La Distillation de l'Eau-de-Vie avec un Alambic de 150 ans.

Avons-nous perdu une certaine qualité de vie à cause de la pression et du stress de notre quotidien ainsi que la qualité de produits que nous consommons (boîtes de conserve, fastfood, etc.) ?

La civilisation moderne nous permet d'avoir de nombreux intérêts. Dans un monde où le temps c'est de l'argent, nous essayons de trouver des solutions plus rapides et faciles à nos problèmes et qui répondent à nos besoins sans faire trop d'effort. La vie est plus relaxante qu'avant. Est-ce vraiment ainsi ? Les personnes redécouvrent peu à peu les traditions qui peuvent nous donner un immense bien-être.

La narration qui suit est le récit d'une de ces traditions : la distillation du moût pour produire de l'eau-de-vie avec un alambic d'au moins 150 ans et les techniques et l'équipement utilisés par les générations plus anciennes. Il est simple d'acheter une bouteille, mais il y a dans le procédé de la distillation beaucoup plus que l'obtention du distillat. Il s'agit d'une expérience qui nous donne du plaisir comme n'importe quel passe-temps. Nous savons également que le produit final est pur comme lorsque l'on fait un gâteau à la maison.

Cette expérience s'est passée dans un petit village, près de Monção (ville du Nord-Est du Portugal située à côté de la frontière de l'Espagne).

Le procédé complet de la distillation dure environ 8 heures si l'on utilise un alambic traditionnel. Ce temps comprend également le nettoyage de la chaudière pour la distillation de l'année suivante.

À notre arrivée, nous avons été reçus par le coq de Mr. Leandro avec son "cocorico" et par Mr. Leandro, charmant cavalier, qui allait nous faire une démonstration de la distillation. Il faut dire que Mr. Leandro nous attendait depuis un bon moment ! Nous étions en retard!

Le soleil commença à briller lorsque nous sommes partis. Cette belle journée d'Automne allait être exceptionnelle. Le ciel était clair et l'air froid et sec. Mr. Leandro était excité à l'idée de commencer. Il y avait beaucoup à faire jusqu'à la fin de la journée ! Il nous conduisit à l'endroit où nous allions faire de l'eau-de-vie. Nous avons immédiatement remarqué le chapiteau de style arabique de l'alambic de Mr. Leandro. Il était assez étrange. Mr.Leandro nous a expliqué la raison pour laquelle il était comme ça. Il avait 150 ans ! Les chapiteaux de la plupart des alambics actuellement fabriqués ont une partie supérieure plus courbée qui ressemble à un oignon, mais qui fonctionnent basiquement tous de la même manière.

Mr. Leandro nous a raconté, avec une certaine émotion dans la voix, que cet alambic avait appartenu à son grand-père. Cependant, son père l'a vendu à un voisin pendant la Seconde Guerre Mondiale car il avait de grandes difficultés économiques et tout l'argent supplémentaire obtenu était nécessaire pour l'aider à surmonter ces moments difficiles.

Le père de Mr. Leandro, qui était connu comme étant un des meilleurs cultivateurs de vin de la région, a toujours parlé de l'alambic de la famille avec énormément de peine. Mr. Leandro a toujours eu l'envie de ramener l'alambic de la famille chez lui. Il réussit à le faire des années plus tard en demandant à son voisin le prix de l'alambic Aires (surnom de son père) que son père lui avait vendu.

Mr. Leandro était fier de son alambic de 150 litres !

Début