Gin

Fruit bleu-verdâtre très aromatique, le genévrier est l'ingrédient fondamental dans la production du Gin. Cependant, sa composition comprend également du maïs, du blé, de l'orge et du seigle.  On utilise aussi de la mélasse et du riz dans la production de certains Gin. Comme toutes les boissons alcoolisées, le Gin, appelé "Genever” par les hollandais (nom qu’il garde encore aujourd’hui), a été considéré un tonique dans le domaine médical. Le terme “Gin” est apparu au XVIIème du siècle, lors de l’introduction de cette boisson en Angleterre. Ensuite, on l’a caractérisé comme étant une boisson de la classe ouvrière ainsi qu’un produit médicinal vendu en pharmacie comme relaxant.

L’invention du Gin est attribuée au médecin hollandais Francisco De La Boe qui a élaboré une boisson à base de genévrier pour le traitement de maladies rénales. Cependant, les italiens réclament également cette invention.

Le Gin est fabriqué avec un mélange de plusieurs céréales qui font partie de sa composition jusqu’à ce que l’on obtienne une pâte qui est à la suite cuite et fermentée.   

Ensuite, on réalise une distillation dans un Alambic à colonne. Le résultat obtenu est un distillat fort et transparent avec un volume d’alcool égal ou supérieur à 90%. Lors de la seconde distillation, on ajoute des plantes aromatiques placées dans un récipient, suspendu dans la colonne, afin de réaliser une distillation à la vapeur. Le genévrier (l’ingrédient le plus important du Gin), la coriandre, l’angélique, la peau d’orange, la peau de citron, la cannelle, les grains de corail, les grains du cubèbe, la noix musquée et le gingembre sont tous présents dans l’élaboration du Gin. Le secret qui différencie les nombreuses marques provient de la propre association d'ingrédients réalisée par chaque producteur. Cette seconde distillation produit un Gin avec une teneur en alcool élevée qui ensuite est corrigée à travers l’ajout d’eau distillée vu que la majorité du Gin commercialisé a 40% de volume.

On trouve de nombreuses qualités de Gin: les Gins anglais comme London Dry Gin (le plus connu), Old Tom Gin (boisson assez sucrée), Plymouth Gin; Sloe Gin (un Gin légèrement sucré auquel on ajoute des prunes) et les Gins hollandais qui sont relativement plus sucrés et plus aromatiques que les gins anglais.

Les ingrédients qui vous aideront à produire votre Gin préféré sont une certaine pratique, beaucoup de persistance, des essais de plusieurs méthodes et différentes associations d’ingrédients. Si vous désirez réaliser votre propre Gin, n’oubliez pas qu’il est nécessaire d’utiliser entre 20 à 35 grammes d’herbes aromatiques pour chaque litre de distillat.  

Les herbes aromatiques doivent macérées dans l’alcool pendant environ 24 heures avant la distillation à la vapeur. Nous mettons à votre disposition des systèmes de distillation à la vapeur aussi bien pour les professionnels que pour les amateurs.

Si vous désirez distiller à la maison, nous vous conseillons d’acheter de petites unités de distillation avec colonne et une plaque-tampon à moût (Ref. 4184.1), un alambic de 2,5 litres qui possède également une plaque-tampon à moût (Ref. 5873) ou un alambic à colonne de 6 litres avec plaque-tampon à moût (Ref. 5872).

La seconde distillation s’effectuera avec les plantes aromatiques dont les huiles essentielles peuvent fondre dans le distillat. Cette action va donner naissance à un Gin particulier et unique qui peut égaler, voire dépasser la qualité du Gin commercialisé.